Formation européenne « pilote » testée avec des professionnels de la jeunesse et de l’enseignement

 

Le 1 et 2 Février, dans la cadre du projet Interculturality – Mobility (Erasmus KA2),  Eurocircle a accueilli une formation pilote sur l’interculturalité et la mobilité des jeunes avec moins d’opportunités.

La formation a été développée par l’ensemble des partenaires de ce projet suite aux résultats des travaux de recherche et d’identification des besoins. Téléchargez la synthèse ici : http://eurocircle.fr/interculturality-mobility/

Lors de cette formation, 15 professionnels de la jeunesse, de l’éducation et de la formation professionnelles de la région PACA ont été formés afin d’améliorer leur accompagnement des jeunes en difficultés dans l’expérience de la mobilité.

Tout d’abord une définition de la mobilité interculturelle a été donnée. Elle est conçue comme un processus d’adaptation au nouvel environnement culturel. Cela implique une adaptation au niveau psychologique et des capacités personnelles. Le changement peut être difficile ainsi, lors de cette formation nous avons soulevé l’importance que l’on doit accorder aux motivations, afin de gérer les défis et les difficultés d’une mobilité à l’étranger.
Pour des jeunes qui ont, en général moins d’opportunités, il est important de pouvoir communiquer de manière interculturelle. Cela démontre la capacité et la volonté de s’adapter à différents contextes et à faire face aux différences.
Toutes ces thématiques ont ainsi été présentées à travers du contenu théorique développé sur Power Point, et des activités proposées par les deux formatrices, Léa Lazic et Delphine Monrozies, qui ont permis aux participants de passer du théorique au pratique. Léa et Delphine ont en effet utilisé la méthode de l’éducation non-formelle, outil très efficace et apprécié des participants.

Au cours de ces deux journées, les professionnels se sont confrontés aux concepts de culture, identité et compétence interculturelle, approfondis par les concepts du modèle de l’« iceberg », les lunettes interculturelles, la théorie de Geert Hofstede et Alfred Hoffmann.

Lorsque l’on parle de rencontres entre différentes cultures, il est aussi important de considérer le sens de sa propre identité personnelle afin de mieux comprendre les autres afin de savoir surmonter les préjugés. Pour que la rencontre soit réussie il faudrait d’abord prendre du recul sur soi-même, et être ouvert par rapport à autrui et savoir respecter les limites de chacun et tolérer les différences.

Cette formation avait pour but de donner aux professionnels de la jeunesse et de l’Education et Formation Professionnelles des outils afin de mieux accompagner les jeunes dans leur insertion professionnelle après une mobilité.

Une deuxième session de tests aura lieu en avril prochain.

Le contenu final de la formation sera livré en Septembre 2018.

Pour en savoir plus sur le projet :  http://www.intercultural-mobility.eu/fr/accueil/

http://eurocircle.fr/interculturality-mobility

Contact : relations.eu@eurocircle.info