Projet IMAJINA – retour d’Allemagne des Seize du 13

Début février, le projet IMAJINA  a démarré et  16 jeunes hommes et femmes se sont rencontrés au CIED d’Eurocircle, alors encore inconnu-e-s les uns pour les autres et n’ayant qu’une vague idée de ce qui les attend dans les 4 prochains mois. Après avoir connu un mois de février intense avec 40h de cours d’allemand, des séminaires sur l’interculturel ainsi qu’un mini-stage de 3 jours à Marseille, les participant-e-s au projet franco-allemand IMAJINA sont parti-e-s à Berlin, Hambourg et Wernigerode. Dans ces trois villes ils-elles ont travaillé en tant que stagiaires dans différents domaines tels que la vente, le graphisme, les services à la personne, la restauration, le bâtiment… Mais ces deux mois n’étaient pas seulement une immersion professionnelle, il s’agissait aussi de découvrir l’Allemagne avec sa culture aux multiples facettes.

Quel que soit le lieu de stage et la ville, le temps passé en Allemagne a définitivement marqué les participant-e-s : il y a eu des barrières linguistiques et des changements de stage, les familles et les amis ont manqué et les participant-e-s ont dû, dans un premier temps, s’habituer aux Allemand-e-s un peu plus distant-e-s ; mais il y avait aussi des visites mutuelles, des fêtes, des soirées de jeux communs et surtout de nouvelles perspectives professionnelles intéressantes ; bref, un autre monde !

Les participant-e-s ont découvert d’autres méthodes de travail et de nouveaux métiers possibles. Ils-Elles ont fait face à des difficultés et ils ont réussi à les résoudre, ils-elles ont acquis énormément de confiance en eux et d’autonomie et ont résisté malgré les temps faibles de l’expérience et le froid de l’hiver en Allemagne (un vrai challenge pour les Marseillais-es !).

Aujourd’hui, le projet IMAJINA est terminé après l’organisation d’une formation « impact » avec les formateurs-trices d’Eurocircle et d’Une Terre Culturelle. Cette formation leur a servi à évaluer et à valoriser cette expérience en Allemagne, mais aussi à favoriser leur future intégration socio-professionnelle en révélant à eux-mêmes la prochaine étape de leur parcours. Les participant-e-s ont travaillé sur leur CV, se sont entrainé pour des entretiens d’embauche avec leurs Missions Locales, ont pu poser des questions aux intervenants des différents centres de formation que nous avons invités et ont été informés sur les différents programmes de mobilité existants.

Quoi qu’ils décident de faire, qu’il s’agisse de suivre une formation, de faire un diplôme en alternance, d’accepter un emploi ou de repartir à l’étranger, nous souhaitons une bonne continuation à nos « IMAJINAs » et nous les accompagnerons bien sûr dans leur parcours professionnel.

Ce projet, mené en partenariat avec l’association Une Terre Culturelle, a été rendu possible par le Ministère Allemand des Affaires Etrangères et la Préfecture des Bouches-du-Rhône, avec le soutien de l’Office Franco-Allemand pour la Jeunesse.