Qui sont les nouveaux dirigeants de l’UE ? Tout savoir sur Ursula von der Leyen en 3 points…

Première femme désignée pour présider la Commission européenne, Ursula von der Leyen est Allemande. Elle est issue du parti allemand libéral-conservateur l’Union démocrate-chrétienne et a été ministre de 2005 à 2019.

1. D’où vient-elle ?

L’Allemande Ursula von der Leyen, 60 ans, est une proche de la chancelière Angela Merkel, qui l’a nommée ministre dans chacun de ses quatre gouvernements (2005-2019). Ainsi, elle fut ministre de la Famille, du Travail, des Affaires sociales et, enfin, de la Défense pendant 6 ans. Elle marche dans les pas de son père, fonctionnaire européen puis ministre-président de la Basse-Saxe.

Première femme désignée pour présider la Commission européenne, actuelle ministre de la Défense allemande, elle est francophile et appréciée par Paris, notamment en raison d’une bonne coopération sur les questions de défense franco-allemande. Son bilan au ministère de la Défense, qu’elle occupe depuis près de six ans, est néanmoins controversé.

Une série de scandales ont notamment éclaboussé la Bundeswehr (armée allemande) et son ministère : matériel obsolète, sous-investissements, experts surpayés, essor de l’extrême droite dans les rangs… Si bien que le verdict des Allemands est dur : selon un sondage récent du quotidien Bild, elle est considérée comme l’une des deux ministres les moins compétents du gouvernement.

2. Ses ambitions pour le futur de l’Europe

Européenne de cœur et de conviction, Ursula von der Leyen a annoncé qu’elle mettrait l’accent sur un programme ambitieux en matière de climat, afin que l’Europe devienne le premier continent neutre pour le climat d’ici à 2050. En outre, elle s’est engagée à travailler en étroite collaboration avec le Parlement européen afin de renforcer la démocratie et une économie sociale de marché équitable en Europe. Ursula von der Leyen a également présenté une vision très personnelle du chemin que devrait emprunter l’Europe pour faire face aux défis mondiaux: «Nous devons le faire selon le modèle européen».

3. La parité homme-femme au sein de la Commission !

Ursula von der Leyen entend choisir une équipe de commissaires composée d’un nombre égal de femmes et d’hommes, parmi les candidats proposés par les chefs d’État ou de gouvernement. Pour que les commissaires puissent prendre leurs fonctions, la liste des commissaires désignés doit être adoptée par le Conseil, et le Parlement européen doit approuver la nouvelle Commission européenne (2019-2024) dans son ensemble.

Petits rappels

Qu’est-ce que la Commission ?

  • Rôle : promouvoir l’intérêt général de l’Union européenne (UE) en proposant des textes législatifs et en veillant à leur application, ainsi qu’en mettant en œuvre les politiques et le budget de l’UE.
  • Membres : une équipe de 28 commissaires (un par État membre) nommés sur proposition des Etats membres pour 5 ans, qui forment ensemble le «collège».
  • Présidente : Ursula von der Leyen
  • Création : 1958
  • Siège : Bruxelles (Belgique)
  • Site web Commission européenne

Quel est le rôle de sa présidente ?

La présidente de la Commission européenne exerce une des principales fonctions au sein de l’Union européenne. Elle préside la Commission et est responsable de la nomination ou du renvoi des 28 commissaires qui la composent. Elle détermine le calendrier politique de la Commission.

La présidente de la Commission représente l’Union à l’étranger, bien qu’elle partage cette prérogative avec le président du Conseil européen et le Haut Représentant (qui siège à la Commission). Cependant, la présidente, contrairement à un chef de gouvernement normal, n’établit pas de politique étrangère, ne commande pas de troupes et ne lève pas d’impôts car ces domaines sont principalement hors des prérogatives de l’Union.