[TÉMOIGNAGE] MARGAUX - VOLONTAIRE EN ESPAGNE DANS LE CADRE DU PROJET ENVOL3

LES PREMIÈRES IMPRESSIONS DE MARGAUX À GRENADE!

“Actuellement cela fait un peu plus de deux mois que je me trouve à Granada, en Espagne, pour mon Service Civique. La situation actuelle nous laisse grandement le temps de réfléchir. C’est le moyen de faire un petit point sur ma mission et tout ce qui l’entoure.
Pour moi, le Service Civique a commencé à partir du moment où j’ai fait la démarche de rechercher une mission dans laquelle m’engager, mais en réalité il a débuté début février, avec deux semaines de formation à Marseille. Après cette période d’internat, s’en est suivi le départ à l’étranger. Je me suis retrouvée à Grenade le 16 février 2020 et dès mon arrivée j’ai apprécié la ville. J’ai eu le sentiment assez rapidement que j’allais m’y sentir comme chez moi. Et c’est le cas !
Le côté « logistique » de l’installation n’est pas super agréable, mais c’est la première étape à passer et elle permet de prendre un peu plus ses marques. Pour moi, ça a été l’installation en collocation avec deux autres étudiants. Il faut s’approprier son nouveau chez-soi et son quartier, faire les courses, apprendre à se connaître, se repérer, faire un peu de tourisme, … A 19 ans tout juste, c’était le commencement de mon indépendance. Les aux revoirs et les séparations ne sont pas les plus simples quand tu vis dans un « cocon » depuis toute petite, mais j’aime beaucoup l’autonomie et la liberté que j’ai ici.
Le mardi qui a suivi mon arrivée, nos missions à l’Alliance Française de Grenade ont commencé avec Roxane. Roxane c’est l’autre volontaire qui partait à Grenade avec moi. Elle est en charge de la communication culturelle pour l’AF (cinéma, expositions, affiches, réseaux, …) pour une durée de 7 mois. Pour moi, la mission ne dure que 5 mois et consiste en l’ouverture d’une médiathèque, au sein de la bibliothèque d’Andalousie (la grande bibliothèque de Grenade). C’est un projet qui demande de l’organisation et que je me suis approprié assez rapidement. Notre tuteur, le directeur de l’AF, est là pour nous accompagner. Il suit les différentes étapes de nos missions à chacune, on coopère, on échange nos idées. On a aussi pris nos marques dans l’équipe de l’association, qui nous a accueillies à bras ouverts ! Déjeuners tous ensemble pratiquement tous les midis, soirée d’équipe, discussions, … Les nouvelles rencontres accompagnent également ce début de mission. On retrouve aussi Lucie, une autre volontaire qui fait sa mission à Trasmulas (un village à moins d’une heure de Grenade), que nous avions rencontrée à Marseille.
Ce premier mois de Service Civique a donc été rempli de positif et de découvertes ! Il y a bien sûr des moments un peu « down », mais cela fait parti du jeu et ils sont vite contrebalancés par tout le reste. Grenade est une destination géniale à mes yeux pour un Service Civique. La vie y est simple. La ville est à taille humaine, tout se fait à pieds. Les Andalous sont plutôt chaleureux et il y a beaucoup d’Erasmus. Il y a donc une bonne ambiance et on sort de nombreux soirs par semaine.”