[TÉMOIGNAGE] ELISE - VOLONTAIRE EN ALLEMAGNE DANS LE CADRE DE LA 4èME ÉDITION DU PROJET JAS

LES AVENTURES D'ELISE À ROTHENBURG!

Bonjour à tous ! Je me présente je suis Élise et je suis dans le projet JAS en Allemagne plus particulièrement à Rothenburg. Rothenburg est une petite ville en saxe. Des Français nous ont expliqué que c’était une petite ville avec un esprit un peu fermer dû à l’histoire politique du pays. Donc imaginez lorsque deux Françaises sont arrivées et au bout de deux jours ont déclenché accidentellement l’alarme incendie à 19h00 puis une semaine après nous l’avons déclenché de nouveau à 22H10 en faisant la cuisine. 

Afin de mieux comprendre mon rôle en Allemagne je vais vous expliquer comment c’est passé mes deux premiers mois. Je suis arrivée dans la structure qui nous accueille le lundi 13 janvier. Je travaille dans un diakonie. À l’intérieur il y a plusieurs structures avec tout type de public. Il a  des enfants, des personnes âgées , des personnes handicapées et des personnes réfugiées. Les structures présentes sont un atelier de poterie, un atelier d’assemblage, une maison de retraite, une maison de jour, un centre pour enfants, un centre pour cultiver des fleurs, un centre pour les personnes handicapés et un centre médical. Pour mon premier mois j’ai été au contact avec des personnes portant de handicap. Je ne travaillais pas directement avec elle mais je vivais dans un lieu où elles vivaient aussi. Ce mois-ci j’étais avec des enfants. Avec eux, j’ai pu faire des activités créatives, des activités sportives et des activités scolaires. Le premier mois était un petit peu compliqué parce qu’il fallait que je m’adapte à la structure, à l’équipe, à la langue, au public… Après un mois d’adaptation j’ai pu effectuer un stage avec des personnes âgées. 

J’ai adoré travailler avec eux ce sont des personnes adorables avec une équipe superbe ! J’ai passé de bons moments. Au début que je suis arrivée dans la structure avec les personnes âgées. Il y a un papy qui ne savait pas parler français mais il me disait merci en français ou en Anglais. Un jour il m’a dit Merci beaucoup en anglais une collègue lui a dit « non il faut le dire en français » alors il m’a dit « Merci very much » j’ai trouvé ça tellement gentil et mignon. Mes taches quotidiennes avec ces personnes étaient de faire le petit déjeuné et le gouter, mettre la table, leur servir le petit déjeuné et le gouter, faire le ménage. Avec eux je n’ai jamais été aussi maladroite entre les fois où je devais donnent les repas et que j’ai fait tomber à côter de l’assiette. Je dirais le plus dure à servir est les tartines de confitures. Le nombre de fois qu’ils l’ont eu a l’envers dans l’assiette ou encore à côté de l’assiette, les raisins sont aussi dure à servir car ils rebondissent !J’avais tellement adore mon stage avec eux que j’ai demandé à le faire jusqu’à la fin de mon service civique en Allemagne. 

Après avoir vécu deux mois en Allemagne accompagnée de ces personnes, j’ai pris la décision de rentrer en France suite à la crise  sanitaire  car je préférais rentrer chez moi avec ma famille pour vivre cette situation particulière. Une fois que la crise sera terminée je retournerai en Allemagne avec joie car c’est vraiment une très belle expérience qui va me manquer.