visite de amelie de montchalin

Un vendredi pas comme les autres...


Amélie De Montchalin a tenu une permanence ministérielle au CIED pour rencontrer les associations locales.

Dans la droite lignée des Consultations sur l’avenir de l’Europe et du Grand débat National, nos responsables politiques tentent un nouveau pas en direction des citoyens avec les « permanences ministérielles ». L’idée de ces permanences est de permettre aux citoyens de venir directement rencontrer leurs ministres, de leur poser les questions qui les intéressent et de leur adresser leurs avis et recommandations sur la conduite des affaires publiques.

Certains pourront voir dans cette démarche un nouvel élément de démagogie et de communication politique, d’autres y verront un véritable exercice de démocratie directe : en tout cas ces permanences ministérielles ont au moins le mérite d’exister.

Vendredi 30 août, Eurocircle accueillait Amélie de Montchalin, Secrétaire d’État en charge des affaires européennes pour une permanence ministérielle dédiée aux priorités françaises pour la nouvelle Europe qui se dessine après renouvellement du Parlement et de la Commission européenne. Et une permanence ministérielle à la sauce Eurocircle, qui a réuni une trentaine d’acteurs associatifs locaux, avec la mobilité des jeunes, l’Europe sociale et le développement durable en fil rouge.

On retiendra surtout de cette heure d’échanges que les annonces concernant l’augmentation des budgets du programme Erasmus+ semblent se confirmer : la priorité sera mise sur la mobilité des apprentis et des élèves de la formation professionnelle qui restaient jusqu’à présent à la marge de ces programmes.

 

Et ça tombe à pic ! Depuis 2 ans, Eurocircle développe de plus en plus de projets à destination des apprentis : on attend donc avec impatience que ces annonces se traduisent dans les faits !